Le Shiatsu en France

En France, la législation ne permet pas à des non médecins de poser un diagnostic ni de considérer le Shiatsu comme une thérapie à part entière.
Le Shiatsu est pratiqué selon l’enseignement dispensé par des écoles, affiliées pour la plupart d’entre elles à la FFST.
Ces méthodes s’intègrent dans le courant culturel que l’on trouve dans de nombreuses disciplines orientales, yoga, taï chi chuan, qi gong, arts martiaux…, permettant à l’homme d’harmoniser le corps et l’esprit, de bénéficier d’un équilibre énergétique propice à lutter contre la maladie si celle-ci se présente, s’inscrivant ainsi dans le domaine de la prévention.

Le praticien en shiatsu est certifié par la FFST. Aucun diplôme n’est à ce jour reconnu sur le territoire français par les pouvoirs publics. Toutefois des démarches sont aujourd’hui entreprises pour que les certificats de la FFST soient reconnus par les Ministères concernés.

Les techniques de massage sont exclues. Le massage est l'apanage des masseurs kinésithérapeutes.
 
Les manœuvres énergétiques sont accompagnées de conseils avisés dans le domaine de l’hygiène de vie donnant au Shiatsu sa dimension d’art du “bien être”.
Le Shiatsu ne peut être considéré ni comme une médecine, ni comme un massage ni bien sûr comme une idéologie, mais comme un art au service de la santé s'exerçant exclusivement dans le domaine de la prévention, du “bien-être” et du confort des personnes.

Publié dans #Le shiatsu

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :